L’information Alt, la balise de commentaire secondaire small et la balise de métadonnées

Trois éléments moins importants contenus dans une page

 

Google accorde peu d’importance aux attributs suivants : l’information alt, la balise de commentaire secondaire small et la balise de métadonnées aussi appelée « meta-keywords », mais ceux-ci méritent tout de même votre attention lors de l’écriture de pages web optimisées.

 

L’information alt

Google ne peut juger de la pertinence d’images, de videos et d’autres objets qu’au travers de l’attribut d’information alt que ces objets reçoivent dans les codes HTML : <img src= »https://ipower.eu/images/image.gif » alt= »texte approprié pour cette image »>.

Bien que Google semble attribuer peu d’importance à l’information alt, il est tout de même bon de la compléter, notamment pour les internautes pour qui ce texte représente la seule possibilité de savoir de quoi il s’agit si pour une raison quelconque l’image ne pouvait s’afficher correctement, ou si ceux-ci utilisent un browser particulier tel qu’un webreader.

 

la balise de commentaire secondaire small

De la même manière que vous pouvez mettre un texte en évidence – gras, cursif, souligné – vous pouvez également minimaliser un texte – petit, barré, exposant, indice. Google en tient très peu, voire pas du tout compte.

Si vous décidiez de répéter le même texte sur chacune des pages de votre site web, par exemple une note légale, il est conseillé de placer celle-ci en petits caractères afin que Google y attribue une importance moindre. Ainsi vous réduisez le risque de voir vos pages pénalisées par une moins bonne position à cause de cette répétition.

 

la balise de métadonnées aussi appelée « meta-keywords »

Parmi les premières lignes de code HTML vous retrouvez une liste de mots-clés relatifs au contenu de votre page web (). Vous devez y placer le ou les mots-clés les plus importants, qui sont également utilisés par les internautes lors de recherches qu’ils effectuent dans Google. Vous pouvez également y placer des synonymes, des mots apparentés et des orthographes alternatives, même fautives. Une énumération sans fin est inutile : plus un mot se trouve bas dans la liste, moins celui-ci a d’importance.

Google n’accorde aucune importance à la balise de métadonnées, par contre d’autres moteurs de recherche en tiennent compte. Quoi qu’il en soit, le texte contenu dans les « meta-keywords » fait partie intégrante du contenu de votre site web.

Combien de mots, de mots-clés et quelles mots apparentés doivent être présents dans ces trois éléments, en comparaison avec les pages web qui scorent le mieux dans Google pour un mot-clé en particulier ?

Pour une réponse à ces questions, spécifiquement pour votre page web, faites gratuitement une analyse des mots-clés à l’aide de notre outil SEO Page Optimizer.

 

Article de blog suivant : Trois services pour une optimisation plus efficace de vos pages web.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.