Le corps du texte, le contenu de votre page web

Le corps du texte : le contenu de votre site web doit faire la différence

 

Google détermine surtout à quel point le texte courant d’une page web est relevant par rapport à un mot-clé utilisé lors d’une recherche. Pour cette raison utilisez les mots-clés les plus importants dans le texte. Ne tombez pas non plus dans l’excès, risquant ainsi de voir Google donner une appréciation moindre à votre page et donc d’obtenir un moins bon classement. Il en va de même des internautes pour qui la répétition à l’infini des mêmes mots-clés, rendent votre texte ennuyeux et artificiel. Faites en sorte d’obtenir un mélange équilibré entre les mots-clés et les mots qui y sont apparentés

 

Comment s’y prendre pour écrire un bon texte pour le web ?

 

  • Recherchez dans Google quelles sont les pages qui scorent le mieux pour le mot-clé sur lequel vous travaillez.
  • Analysez la longueur du texte, les mots-clés et les mots-apparentés.
  • NE plagiez surtout PAS. Google le remarquera et vous serez pénalisé par une appréciation moindre de la part de Google.
  • De par l’utilisation d’un contenu de qualité, faites sentir aux internautes que vous êtes spécialiste en matière et gagnez ainsi leur confiance.
  • A l’aide d’appels à l’action, amenez vos visiteurs à faire ce pourquoi votre site web a été créé.Une approche purement mathématique de l’écriture du contenu de vos pages web – un nombre précis de mots, dont un pourcentage exact de mots-clés et un autre pourcentage de mots apparentés – vous procurera une position élevée dans les résultats de Google, mais tenez aussi compte des internautes qui risquent de ne pas répondre favorablement à un texte déshumanisé.

Les internautes scannent le texte plus qu’ils ne le lisent : ils commencent par lire le titre et le premier paragraphe, passent rapidement sur les images, lisent les titres secondaires et scrollent un peu vers le bas. C’est pourquoi il est utile de « mettre en évidence » les mots importants – y compris les mots-clés un certain nombre de fois – par exemple en les mettant en gras – bold – entre les balises <strong>.
De cette façon vous attirez l’attention sur ces mots. Dans une certaine mesure, Google tient compte de la mise en forme du texte (gras, italique, etc.), mais cela facilite surtout la lecture des internautes.

Que doit contenir le corps de votre texte, en comparaison avec les pages web qui scorent le mieux dans Google pour un mot-clé en particulier ? Quelles sont les mots considérés par Google comme des synonymes et mots apparentés au mot-clé ?

Pour une réponse à ces questions, spécifiquement pour votre page web, faites gratuitement une analyse des mots-clés à l’aide de notre outil SEO Page Optimizer

 

Article de blog suivant : l’information Alt, la balise de commentaire secondaire small et la balise de métadonnées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.